Faire un don
26 Octobre 2021

La région du mois de janvier : Pays de La Loire

La région du mois
La région du mois de janvier : Pays de La Loire

Ce mois-ci, nous sommes ravi.es de vous proposer une rencontre avec les acteurs et actrices de la région Pays de la Loire : nos volontaires  en service civique Coralie, Claudia et Mathis et leurs tuteurs, tutrices et soutiens en région : Didier, Angéline, Jean-Marie, Alain et Fanny. 

Véronique Besseyre, administratrice ADOSEN et ANCR MGEN Pays de la Loire
En 2016, notre région a pu bénéficier du recrutement des premiers Services Civiques ADOSEN. Ceci a été pour nous, MGEN, l’occasion de mieux valoriser les missions de l’ADOSEN auprès de nos collaborateurs.rices, de nos militant.es mais aussi de notre environnement historique qu’est l’Education nationale. C’est ainsi que les acteurs ADOSEN sont invités régulièrement à faire écho de leurs actions et/ou projets lors des différents temps politiques. Plus particulièrement, le Groupe Régional de Prévention composé d’élus et de délégués MGEN a souhaité proposer un temps dédié à l’ADOSEN et y convie les Services Civiques lors de réunions mensuelles. Le contexte sanitaire actuel ne nous a pas encore permis de se réunir physiquement mais leur présence reste effective sur un temps spécifique. La réunion de travail de janvier a ainsi permis à nos élus de connaître leurs actions et les projets à venir mais aussi d’envisager de nouveaux axes de travail avec eux. C’est ainsi qu’élu.es ayant exercé en primaire et Services civiques ont convenu de se retrouver pour réfléchir ensemble sur des pistes d’interventions en maternelle en lien avec une comptine créée à leur attention sur le thème de la santé des plus jeunes. Nous voyons à travers cet exemple l’intérêt que les temps partagés entre ces acteurs (Services Civiques, tuteurs.rices, élu.es et délégué.es) : il permet à l’ADOSEN et à MGEN de renforcer le sens de nos missions pour porter les questions de santé auprès des jeunes publics.

 

Coralie Dallet, volontaire en service civique pour la ville de la Roche sur Yon
« J’ai réalisé mes études à l’IFEPSA d’Angers où j’ai obtenu, en Juin 2020, un master Activité Physique Adaptée et Santé (APA-S). L’entrée dans la vie professionnelle dans le secteur sportif n’était pas chose facile avec la situation sanitaire actuelle. J’ai donc saisi l’opportunité de réaliser un service civique au sein de l’association ADOSEN que j’ai découvert il y a deux ans. La richesse des thématiques, la construction de projets et les échanges avec les jeunes ont conforté mon choix de rejoindre l’aventure. Les projets éducatifs en lien avec la santé, la citoyenneté ou encore le don du sang s’avèrent être une continuité de mon parcours universitaire. Cette année va me permettre d’acquérir de l’expérience dans le champ de la prévention et du développement de projet et je l’espère m’offrir l’opportunité de poursuivre dans cette voie. Sportive depuis le plus jeune âge, j’ai essentiellement pratiqué le basketball dans un petit club de Vendée. De nature curieuse et dynamique, je suis depuis maintenant trois saisons entraineuse Baskin et en charge de son développement en sein du BCCFV et sur la région Pays de la Loire. Le Baskin ou basket inclusif est une nouvelle pratique du basketball permettant aux personnes valides et en situation de handicap de pratiquer en même temps leur passion. J’y retrouve des valeurs fortes d’entraide, d’esprit d’équipe et d’engagement que je partage également avec les autres services civiques de la région Pays de la Loire dans nos missions au sein de l’ADOSEN. » 

 

Mathis Chupeau, volontaire en service civique pour la ville de la Roche sur Yon 
« J’ai effectué un bac technologique ST2S dans mon lycée dans une petite commune en Vendée. Puis je suis rentré dans une faculté de STAPS (Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportive) pendant deux ans avant d’arrêter. Mes passions sont la réalisation de courts métrages ainsi que le sport. Étant « perdu » dans ma recherche d’étude j’ai décidé de faire un service civique afin de donner de mon temps pour ce qui est pour moi la bonne cause. Je suis tombé sur l’annonce de l’ADOSEN et j’ai été séduit par leurs valeurs défendues. Étant Sapeur Pompier Volontaire depuis juin 2017 en étant passé par les JSP (Jeunes sapeurs pompiers) il est tout à fait logique et important à mes yeux de parler avec les jeunes sur des sujets qui sont souvent délaissés ou tout simplement peu évoqués. » 

 

Claudia D’Almeida Ayivi, volontaire en service civique pour la ville du Mans
« Tout juste diplômée du master MEEF (métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation 1er degré) à l‘INSPE du Mans et ayant également été directrice adjointe pédagogique plusieurs années dans un centre de loisirs, je me suis intéressée à la mission proposée par l’ADOSEN afin de gagner davantage en assurance et expérience dans le domaine scolaire mais également face aux enfants. Étant actuellement assistante d’éducation dans un lycée à mi-temps et préparant le concours de professeur des écoles, j’ai pensé que cette mission me permettrait de me familiariser avec davantage d’outils, d’activités et d’animations à mettre en place au sein de ma future classe pour sensibiliser les élèves aux différentes valeurs défendues par l’ADOSEN que sont la santé, la solidarité et la citoyenneté, valeurs auxquelles je suis profondément attachée. M’engager auprès de l’ADOSEN fait totalement écho à mes aspirations puisque je suis également bénévole au sein de TARMAC, une association qui s’adresse à des familles ou des personnes isolées en difficulté financière ou sociale et qui promeut des valeurs similaires à celles de l’ADOSEN »

 

Didier Fauchard, tuteur et membre du Conseil d’administration de l’ADOSEN, coordination régionale des tuteurs pour les Pays de la Loire 
« Engagé très tôt dans le monde associatif au sein du club sportif où je pratiquais comme éducateur sportif auprès des plus jeunes, j’ai ainsi goûté très tôt au plaisir de transmettre. C’est dans cette continuité que j’ai pu présenter le concours d’instituteur (c’était, il y a longtemps 😊) et enseigner dès mes 18 ans. Le sport est resté un fil conducteur de mon parcours tant professionnel qu’associatif. J’ai pu poursuivre mon investissement dans l’encadrement sportif jusqu’au niveau national tout en m’investissant comme responsable technique afin de mettre en place une formation permettant au plus grand nombre de réaliser leur projet sportif. Ces engagements ont intégré naturellement mon parcours professionnel qui s’est traduit par une mission de formation auprès des enseignants avec la dominante Education Physique et Sportive en tant que conseiller pédagogique. La MGEN a été à mes côtés dès mon entrée dans le métier puis l’ADOSEN est venu nourrir des actions que j’ai pu conduire avec des équipes éducatives en promotion en santé. J’ai été recruté en 2015 sur le poste de délégué proposé sur le Maine et Loire dont une des missions visait les actions de prévention en direction des adhérents et l’accompagnement des partenaires dont l’Education nationale. J’ai eu l’opportunité d’intégrer également le Conseil d’Administration de l’ADOSEN et accueillir très tôt des volontaires en Service Civique. Cette mission de tuteur a beaucoup d’intérêts pour moi mais également leur présence est une vraie chance pour notre structure. Partenaire de l’Université d’Angers et plus particulièrement du Service Universitaire de Médecine Préventive et de Promotion de la Santé, j’ai pu bénéficier de l’expertise de leur structure notamment dans les actions innovantes de formation de pair à pair. Mon souhait de transmettre et l’engagement de Angéline Vollard ont également naturellement rappelé l’histoire de l’ADOSEN et son implication dans le don du sang. Nous avons ainsi noué un partenariat fort avec l’Etablissement Français du Sang du Maine et Loire en accompagnant la promotion du don de plasma auprès des étudiants via le PlasmarathonMa fibre sportive n’a pas pour autant disparu et c’est toujours avec plaisir que je promeus auprès de tous les bénéfices d’un activité physique régulière ; l’ADOSEN et nos services civiques sont ainsi présents dès le plus jeune âge pour accompagner les enseignants qui le désirent sur ce déterminant de santé. » 

 

Angéline Vollard, co-tutrice et élue à la Commission Prévention de la MGEN 49
« Ancienne volontaire en service civique à l’ADOSEN Prévention Santé MGEN (promo 2018-2019), je suis actuellement éducatrice en activité physique adaptée et santé. En Septembre 2018, à la suite de la validation de ma licence STAPS APA-S (Activité physique adaptée et santé) à Angers, j’ai voulu m’engager en tant que volontaire en service civique au sein d’une association permettant de développer des actions et projets sur des sujets de prévention et promotion de la santé. Cela fait plusieurs années maintenant que je suis impliquée dans des associations pour encadrer bénévolement des cours de gymnastique artistique dans des clubs sportifs. Je pratique, avec passion depuis plus de 15 ans, la gymnastique artistique et grâce à mes études j’ai pu expérimenter diverses activités physiques : la natation, le pilates, l’escalade et l’acroyoga sont des activités que je pratique encore régulièrement. Depuis mon année de volontariat en service civique, je suis également bénévole à l’ADSB (Association des Donneurs de Sang Bénévole) à Angers. Le don de sang est une cause qui me tient particulièrement à cœur. Lors de mon service civique, nous ( Didier Fauchard, l’EFS, étudiants de la faculté de médecine et moi-même) avons pu mettre en place un challenge autour du don de plasma : Le PlasMarathon, auprès des étudiants des facultés d’Angers afin de sensibiliser les jeunes à ce type de don peu connu. Au sein des établissements scolaires et avec les élèves, nous avons beaucoup échangé sur le sujet des égalités hommes/femmes, notamment grâce au lancement de la première saison Stéréotypes Stéréomeufs. C’est une cause que je défends également au quotidien, j’ai beaucoup apprécié les échanges avec les élèves sur ce sujet et les amener à réfléchir sur certains comportements et certaines actions mis en place comme le #Metoo. Lors de mon année, l’ADOSEN m’a permis d’améliorer mes capacités à débattre et engager une conversation sur différents sujets mais également mener des projets autour de sujets qui me tiennent à cœur, ce que j’ai particulièrement apprécié. J’ai eu la chance d’être très bien entourée notamment par Didier Fauchard (tuteur de mon service civique), que je remercie une fois encore de m’avoir permis de réaliser mon service civique dans de très bonnes conditions. C’est donc naturellement et avec plaisir que je me joins à lui pour proposer mon aide en tant que co-tuteur auprès des actuels volontaires en services civiques sur la région des Pays de la Loire. De plus, je suis depuis peu élue à la Commission Prévention de la Mgen 49 afin de réfléchir et développer des actions autour de l’activité physique adaptée auprès des adhérents MGEN. Pour finir, je suis ravie de contribuer au développement de la promotion et la prévention de certains déterminants de santé au sein de l’ADOSEN – MGEN. »

 


Alain GUETTE, tuteur de Claudia  

« Professeur de Mathématiques principalement en collège rural de 1981 à 2009 dans l’Académie de Nantes, puis détaché de 2009 à 2020 comme Médiateur Numérique au sein du CDDP de la Sarthe, celui-ci devenant l’Atelier Canopé 72 et enfin Directeur de cet Atelier de 2015 à 2020, j’ai pris ma retraite en juin de cette année 2020. J’ai donc connu une évolution dans ma carrière dont je ne pouvais d’ailleurs imaginer qu’elle se déroulerait ainsi, passant d’enseignant devant élèves à médiateur devant mes pairs puis directeur et au contact des instances départementales et/ou académiques. J’ai pu voir différentes strates de l’Education Nationale et y apprécier beaucoup de personnes avec qui j’ai travaillé tout au long de ces 39 ans et quelques mois de carrière. J’ai découvert le domaine des compétences psycho-sociales lors de ma fin de carrière au contact de gens formidables. Je pense aux médiateurs de mon Atelier, à la MGEN avec qui nous avions tissé des liens, à l’IREPS des Pays de La Loire et j’en oublie sûrement d’autres. Parmi mes missions, celle de correspondant académique pour le dispositif eTwinning, de 2018 jusqu’à mon départ en retraite, m’a également permis de faire passer des messages sur l’ouverture vers l’autre, la bienveillance, le respect. A chacune de mes interventions dans les établissements ayant été récompensé par un label ou un prix, j’ai fait passer ces messages ainsi que celui-ci, tellement important à mes yeux : la valorisation d’un travail, quel qu’il soit, la confiance que l’on engrange. Depuis 2020, je fais partie de la section Sarthe de la MGEN, au terme des élections. Je suis également membre du bureau. Si je me suis engagé comme tuteur de Claudia, c’est pour tenter de lui apporter mes connaissances et mes compétences, plus générales. Et mon carnet d’adresses également. Je sais que les demandes des établissements sur les thèmes d’interventions de l’ADOSEN sont nombreuses en théorie ; la période actuelle va freiner la possibilité d’interventions nombreuses probablement. L’important est de poser les bases dans notre département. J’espère que ce tutorat sera le premier d’une série. »

 

Fanny, bénévole ADOSEN et tutrice des volontaires en service civique de Vendée 
« Depuis mon entrée dans l’Education Nationale (en 1977), j’ai toujours tenté de me tourner vers les autres. J’ai essentiellement enseigné en maternelle, et j’ai eu la chance de travailler pendant plus de 15 ans dans une équipe très soudée, discutant et partageant ses approches éducatives. Cela m’a conforté dans mon désir de m’engager dans la prévention, tant auprès des élèves que des enseignants. Quand un volontaire en service civique a été recruté pour mon école, sur ma proposition, j’ai immédiatement souhaité l’accompagner dans sa mission. Je suis élue à la MGEN depuis 2012, et j’ai été ravie quand nous avons pu avoir des jeunes en services civiques. Ma première expérience à l’école m’a servie et je trouve que le dialogue transgénérationnel que nous pouvons avoir est très intéressant et fait avancer tout le monde : les jeunes en service civique ET les militants. Nous cherchons ensemble comment apporter des bases aux élèves pour leur santé au sens large, pas seulement sous la forme d’un savoir, mais surtout sous la forme d’ateliers qui leur permettent de construire leur pensée vers ces savoirs. Les jeunes en service civique sont formés et accompagnés tout au long de leur mission. Mon rôle est de leur permettre d’acquérir plus rapidement des compétences auprès des élèves. » 

 

Jean-Marie VIALLE, Chargé de mission régional Prévention Pays de la Loire et Délégué MGEN Sarthe
« Je suis rentré dans l’Education nationale en 2001, très vite je me suis orienté vers l’enseignement pour les enfants en en situation de handicap d’abord dans un centre de réadaptation fonctionnelle puis pour les élèves avec des difficultés motrices et enfin mentales. En parallèle, j’ai participé à la mise en place d’un dispositif associatif pour accompagner les élèves en décrochage. En 2016, j’ai eu l’opportunité de pouvoir m’engager auprès de MGEN. Ça a été l’occasion pour moi de participer à des projets sur la santé au sens large : santé au travail, promotion de la santé, protection sociale… Le tout dans un esprit mutualiste et autour des valeurs de l’Economie Sociale et Solidaire. Dans cette approche globale de la santé, nous sommes très actifs auprès de nos assuré.es, adhérent.es, agents de la fonction publique… et nous aspirons également à amener le sujet de la santé auprès des jeunes et des élèves. C’est la raison pour laquelle nous avons avec la section MGEN de la Sarthe saisi l’opportunité de faire appel à l’ADOSEN pour participer à cette approche dans les écoles, collèges, lycées, INSPE… C’est l’occasion de traiter des thématiques qui nous sont chères : discriminations, inégalités filles/garçons, harcèlement, addictions, sédentarité… bref beaucoup de sujets qui, s’ils sont traités tôt, participeront à avoir une société en bonne santé demain… Nous apprécions la chance d’avoir recruté Claudia qui œuvre sur le département avec son tuteur Alain à construire depuis novembre des actions pour le bénéfice des plus jeunes en partenariat avec les acteurs de l’Education nationale. »

 

 

Newsletter

Toutes les nouvelles campagnes, nos concours, nos actions et nos outils pédagogiques en exclusivité dans votre boîte mail tous les deux mois. C’est ici pour vous inscrire à notre newsletter bimestrielle.