Faire un don
01 Août 2021

La région du mois : la Normandie !

La région du mois
La région du mois : la Normandie !

Ce mois-ci, direction la belle région Normande ! Lucas, Eléonore, Marion, Pascale et Valérie ont accepté de nous raconter leur parcours. Bonne lecture !

Marion Masy, volontaire en service civique à Rouen
“Je suis une étudiante de 21 ans passionnée depuis longtemps par la psychologie et diplômée d’une licence dans ce domaine. J’ai choisi de m’engager en tant que volontaire dans ce service civique car je suis plutôt timide, je voulais trouver une mission qui m’aiderait à me dépasser et à prendre confiance en moi. L’ADOSEN est également une association qui correspond aux valeurs que je défend et c’est ce qui m’a plu. En parallèle de ce service civique, je suis étudiante en DU addictologie à la suite duquel j’aimerais me diriger vers un master en psychologie clinique pour réaliser mon projet professionnel qui me tient à cœur. Outre ces passions, j’aime la littérature, les langues et l’art, plus particulièrement le dessin que je pratique comme loisir. Je m’intéresse également beaucoup au milieu associatif et il est important pour moi de défendre des causes comme l’écologie, la lutte contre les violences, la lutte contre la précarité, etc. C’est en partie pour cela que je suis bénévole à la Croix-Rouge française depuis plusieurs années.”

 

Lucas Levavasseur, volontaire en service civique à Cherbourg
“Je m’appelle Lucas, j’ai 20 ans et je suis de Cherbourg. J’ai choisi ce service civique car je suis très intéressé par les métiers du social. En effet, après une année de fac en Licence d’Histoire, je me suis rendu compte que ce n’était pas fait pour moi. Être au contact des gens est vraiment ce qui me plait et mener des actions également. Passionné de foot et de boxe, j’essaie d’appliquer au maximum les valeurs de ces sports, à savoir la rigueur, le dépassement de soi ainsi que l‘esprit d’équipe. Je suis content de mettre en œuvre ces compétences pendant mon service civique au sein de l’Adosen. J’ai choisi d’effectuer cette année un service civique afin de monter en compétences et remplir un peu plus mon CV. Mon objectif final étant d’intégrer l’IRTS pour devenir éducateur spécialisé.”

 

Eléonore Bastel, volontaire en service civique à Cherbourg
“Je m’appelle Eléonore, j’ai 21 ans et je viens d’Avranches. Lors de ma licence en Sciences de l’Education, j’ai dû effectuer un stage que j’ai choisi de faire dans l’association Sid’Accueil de Hérouville St Clair. C’est là que j’ai vraiment découvert et adoré faire de la prévention scolaire sur la santé sexuelle. En plus des interventions, c’est une asso qui accompagne les personnes séropositives, fait du dépistage et qui est également dans une politique de réduction des risques. J’ai donc pu être au contact de différents publics, ce que j’ai fortement apprécié. Par la suite, je me suis tournée vers ce service civique, au sein de l’ADOSEN, souhaitant continuer à travailler dans le champ de la prévention. Même si ma thématique préférée reste celle de la sexualité, je suis vraiment contente de pouvoir m’ouvrir à d’autres thématiques telles que l’égalité filles garçons, la laïcité ou encore les addictions. L’idée de transmettre des valeurs importantes aux élèves est quelque chose qui me tient vraiment à cœur. C’est vraiment gratifiant et enrichissant.”

 

Valérie Jourdain, tutrice des volontaires en service civique à Cherbourg 
“Déléguée au sein d’une mutuelle de santé , la MGEN,  depuis 2015, j’ai parmi mes missions la prévention pour le département de la Manche pour les personnels de l’éducation Nationale, les élèves au titre de l’ADOSEN, le tout public en tant que mutuelle acteur de santé du territoire. Mon parcours est diversifié, dans le commerce dans un premier temps, une dizaine d’années, puis éducateur sportif , une autre dizaine et enfin professeur des écoles , 10 ans aussi avec des niveaux de la maternelle à la troisième SEGPA. J’ai aussi une expérience de 2 mandats d’élue locale, et aujourd’hui, toutes ces étapes de mon parcours alimentent ma capacité à mettre en œuvre les projets qui me sont demandés en utilisant mon réseau et en développant des partenariats avec les acteurs de mon territoire. Accueillir des services civiques, travailler avec eux , les aider à monter en compétence, à se faire un réseau, à échanger avec des personnes diverses et variées est une évidence pour moi, cela fait sens avec mon parcours, les valeurs que je défends et l’idée qu’accompagner la jeunesse d’aujourd’hui, c’est préparer l’avenir, le leur mais aussi le nôtre.” 

 

 

Pascale Etancelin, co-tutrice des volontaires en service civique de Rouen
« Entrée dans l’éducation nationale en 1989, j’ai enseigné dans le premier degré durant 20 ans avant de rejoindre la MGEN en détachement en tant que déléguée en Seine Maritime. Pendant ces années d’enseignement, j’ai toujours eu à cœur de rendre mes élèves acteurs au sein de la classe afin de leur permettre de relier « apprentissages scolaires » et besoins réels par la mise en place de projets individuels et/ou collectifs. C’est cette approche que j’ai pu retrouver en tant que déléguée en charge de la prévention car, comme pour les apprentissages scolaires, la promotion de la santé a pour objectif de rendre chaque individu acteur de sa santé. Rejoindre l’ADOSEN était donc pour moi l’occasion de poursuivre cet engagement auprès des publics scolarisés en leur donnant les pistes pour mieux connaître et donc mieux maîtriser, leurs déterminants de santé. Les outils mis à disposition par l’ADOSEN, tout comme les interventions en classe amènent chaque élève à se questionner et donc se construire autour de sujets de santé mais aussi de société, de citoyenneté, …. Nous avons eu la chance depuis 2017 de bénéficier de l’appui de Services civiques de l’ADOSEN. Cela nous a d’abord permis de proposer plus d’interventions en classe bien sûr mais, le recul sur ces 3 années, nous permet aussi de mesurer l’importance de la dimension « pair à pair » dans les échanges avec les élèves, les situations évoquées faisant souvent appel à leur propre vécu. Être tutrice des services civiques c’est aussi l’envie de prolonger mon accompagnement auprès de jeunes adultes en leur donnant l’occasion de se former, s’investir, se confronter à de nouvelles situations pour leur permettre de mieux se connaître parfois et mieux appréhender les choix à venir… »

 

Newsletter

Toutes les nouvelles campagnes, nos concours, nos actions et nos outils pédagogiques en exclusivité dans votre boîte mail tous les deux mois. C’est ici pour vous inscrire à notre newsletter bimestrielle.