Faire un don
05 Août 2021

Intervention sur les médias en Occitanie avec Nawel et Victor

Intervention en classe
Intervention sur les médias en Occitanie avec Nawel et Victor

Basés en Occitanie du côté de Montpellier, Nawel et Victor nous racontent aujourd’hui leur toute première intervention sur la thématique des médias pour des classes de CM1 et CM2 de l’école Marcel Pagnol (Valergues).

« La thématique choisie par les professeurs de CM1 et CM2 était les médias – et plus particulièrement les différentes sources d’information et les fake-news. C’était notre toute première intervention et nous avons choisi de la structurer en plusieurs étapes. La première partie de l’intervention a permis de présenter les médias grâce à un premier tour de table. Ensemble avec les élèves, nous avons réfléchi à la création commune d’une définition des médias. Ensuite, nous avons échangé sur les différentes sources d’information que l’on pouvait trouver, cela nous a permis de voir par quel type de médias les élèves cherchaient l’information. Bien sûr, ils et elles étaient nombreux et nombreuses à répondre les classiques : journaux, télévision et radio. Mais beaucoup ont aussi cité les réseaux sociaux comme source d’information. Nous avons choisi de leur présenter une image sur laquelle nous pouvons voir un homme qui regarde dans plusieurs directions différentes, vers un poste de télévision, un journal et une radio. Cela avait pour objectif de lancer un dialogue sur ce que les élèves pensaient de cette image et sur leur interprétation. Pour certains, il s’agissait d’un avocat qui préparait son audience avec un bloc note…. Pour d’autres, cela représentait l’abondance d’information et l’importance de recouper ce que l’on pouvait trouver sur différentes plateformes pour être sûr de sa véracité.

Suite à cela, nous avons distribué deux articles de presse aux titres amusants. Le premier article provenait du Gorafi, un journal online satirique qui publie des fakenews. Il titrait : « Pas de changement de coton tige entre deux patients pour les tests PCR ». Le second, au titre tout à fait étonnant mais pourtant très sérieux, présentait une nouvelle application qui avait pour vocation de traduire les miaulements de chats. Pendant dix minutes, les élèves ont réfléchi et ont échangé par petits groupes pour déterminer laquelle de ces deux informations était une véritable information et laquelle était une fakenews.

Bien sûr, l’idée n’était pas de leur faire dire la « vérité » sur ces informations, mais plutôt de les sensibiliser au fakenews et leur montrer qu’une information peut-être très sérieuse et pourtant… très fausse ! Ou qu’au contraire, une information qui va nous paraitre étonnante, bizarre même, peut-être tout à fait vraie.

Nous avons ensuite échangé sur les différents moyens mis en place pour être sûr qu’une information est vraie : recouper les sources, s’interroger sur l’auteur etc… Ils étaient nombreux à chercher eux même les informations dans la vie de tous les jours : les réseaux sociaux ont été bien sûr très cités, mais beaucoup regardent le journal télévisé avec leur parent alors cela leur permet d’avoir une information quasi quotidienne. Quant aux sujets sur lesquels ils cherchent des informations, cela dépend de l’intérêt de chacun : covid, animaux, train, jeux vidéos… et même pour un élève : les espèces de poissons ! Voilà de quoi éveiller la curiosité de chacun.

Ce fut une première intervention passionnante, très interactive ! Les élèves étaient nombreux lever la main et à prendre la parole. Le sujet leur a plu et cela a permis un échange dynamique. Pour terminer l’intervention, nous avons fait un bilan de la séance avec un petit récapitulatif. Chacun et chacune devait dire un mot ou une phrase qu’il ou elle avait retenu de l’intervention. Cela nous a permis de nous rendre de compte de l’évolution de leur pensée après les échanges partagés. Parmi les mots cités : « fakenews » – sans grande surprise, mais aussi « arnaque » et « vérifier avec différentes sources ».

Notre objectif était de sensibiliser les élèves à recouper leurs informations pour être sûr.e qu’elle soit véridique et ce que ce ne soit pas une fake news. Le sujet semble les avoir intéressé et nous étions ravi.es de recevoir à la fin de l’intervention un dessin réalisé par plusieurs élèves :  un petit bonhomme qui regarde à la fois la télévision, la radio et les journaux et qui symbolise l’importance de bien s’informer.

Les élèves et les professeurs ont échangé sur les sujets qu’ils et elles aimeraient traiter pour une prochaine intervention. Ils étaient unanimes : l’écologie est un sujet qui les touche particulièrement et sur lequel ils et elles aimeraient beaucoup échanger, très vite suivi par le harcèlement, les écrans et les réseaux sociaux. »

Pour demander une intervention à Nawel et Victor, écrivez leur à sc-languedoc-rousillon@adosen-sante.com

Newsletter

Toutes les nouvelles campagnes, nos concours, nos actions et nos outils pédagogiques en exclusivité dans votre boîte mail tous les deux mois. C’est ici pour vous inscrire à notre newsletter bimestrielle.