Faire un don
29 Juillet 2021

Intervention sur les addictions à Mayotte avec Houlia et Mariama

Intervention en classe
Intervention sur les addictions à Mayotte avec Houlia et Mariama

Lorsque le Lycée de Petite-Terre a contacté pour la première fois Houlia et Mariama, nos volontaires en service civique pour Mayotte, c’était pour leur demander des visuels sur la thématique des addictions. Elles ont immédiatement proposé d’intervenir dans les classes pour créer des dialogues à visée réflexive sur les comportements addictifs. Trois objectifs étaient nettement mis en lumière : la prise de conscience de ce qu’est un comportement addictif, sa définition et ses composantes et enfin les moyens mis en place pour aider un proche à faire face à l’addiction.

Les élèves participant à l’intervention étaient tous et toutes délégué.es de classe pour le Lycée de Petite-Terre, ils étaient une vingtaine.

Après une courte introduction de l’ADOSEN et de ses missions, Houlia et Marima ont diffusé un court métrage intitulé « Nuggets » où l’on voit un poussin devenir très rapidement accro à une substance. Cela a permis de lancer un premier échange avec les élèves qui ont trouvé cette vidéo « poignante », « problématique » et même pour certains « parfois drôle ». Les élèves ont su identifier le problème en voyant la vidéo, sans prononcer le mot « addiction ».

Nos volontaires en service civique ont ensuite lancé une activité : chaque élève devait écrire sur un post-it trois mots qui, selon elle ou selon lui, définissait la vidéo. Sont notamment ressortis : substance, drogue, danger, se contrôler et combler un manque : un éclectisme qui a permis aux élèves et aux volontaires d’échanger sur les comportements addictifs. Afin de donner la parole à chaque élève présent.e, Mariama et Houlia ont demandé à chacun et chacune d’expliquer à la classe pourquoi il ou elle avait choisi ces mots.

Dans un second temps, nos volontaires ont choisi de faire participer les élèves à un débat mouvant : une activité qui permet au participant de positionner sa pensée dans l’espace.

Ces deux activités sont, certes, différentes, mais elles ont les mêmes objectifs : favoriser l’échange entre les élèves, laisser à chacun et chacune la possibilité de prendre sa place et de s’exprimer et respecter l’autre et sa parole.  La formation dispensée aux volontaires en service civique de l’ADOSEN a permis à Mariama et Houlia de créer un espace de confiance permettant aux élèves de s’exprimer librement, de donner leur opinion sur le sujet et de coconstruire un raisonnement critique par rapport aux addictions.

Pour terminer cette intervention, un questionnaire a été distribué aux élèves. Parmi les questions proposées : “Quelle est la différence entre addiction et dépendance”, “À quel moment une consommation ou un comportement devient une addition ?” ou encore “Est-ce qu’on est addict à l’objet de l’addiction ou à la sensation qu’elle provoque ?”

Cela permettait de voir si le sujet avait été assimilé et si le dialogue avait été constructif pour la pensée des élèves. Enfin, après avoir donné quelques numéros d’associations de Mayotte sur les addictions, Mariama et Houlia ont cloturé l’heure avec un bilan et un questionnaire de satisfaction. Parmi les retours des élèves, trois mots sont particulièrement ressortis : “intéressant”, “pertinent” et “instructif“.

Le petit mot de Mariama et Houlia :
« Cette intervention a été aussi bien enrichissante pour les élèves que pour nous animatrices. En effet, avoir pu écouté les opinions de chacun et chacune et avoir pu contribuer au développement du sujet en en parlant, sachant que c’est un sujet assez tabou sur l’île, a été plus qu’enrichissant. On a pu apprendre des élèves et inversement. »

 

 

 

 

Newsletter

Toutes les nouvelles campagnes, nos concours, nos actions et nos outils pédagogiques en exclusivité dans votre boîte mail tous les deux mois. C’est ici pour vous inscrire à notre newsletter bimestrielle.