Le sport à l'École

Les programmes scolaires d’EPS

Les nouveaux programmes scolaires d’EPS et l’éducation à la santé (cycle 2 à 4)

Le Bulletin officiel spécial n°11 du 26 novembre 2015 relatif aux Programmes d’enseignement du cycle des apprentissages fondamentaux (cycle 2), du cycle de consolidation (cycle 3) et du cycle des approfondissements (cycle 4) redéfinit la place de l’EPS dans les nouveaux programmes entrant en vigueur à la rentrée 2016 :

  • cycle 2 : développement de la motricité, construction d’un langage corporel, verbalisation des émotions ressenties et actions réalisées, accès à des valeurs morales et sociales (respect de règles, respect de soi-même et d’autrui), acquisition des habiletés motrices essentielles à la suite du parcours en EPS, attention particulière portée au savoir nager.
  • cycle 3: mobilisation des ressources pour transformer la motricité dans des contextes diversifiés et plus contraignants, identification des effets immédiats des actions en insistant sur la nécessaire médiation du langage oral et écrit, initiation à des rôles divers (arbitre, observateur…) et compréhension de la nécessité de la règle, développement des méthodes de travail propres à la discipline (par l’action, l’imitation, l’observation, la coopération, etc.), atteinte du niveau attendu de compétence dans au moins une activité physique par champ d’apprentissage
  • cycle 4: acquisition de nouveaux repères sur soi/ sur les autres/ sur l’environnement pour construire une image positive de soi dans le respect des différences, investissement dans des projets individuels et collectifs est un enjeu qui permet de mobiliser de nouvelles ressources d’observation/ d’analyse/ de mémorisation et d’argumentation, gestion des émotions, validation des compétences visées pendant le cycle dans chacun des champs d’apprentissage afin d’attester la maitrise du socle commun de connaissances, de compétences et de culture.
  • Les programmes scolaires d’EPS et l’éducation à la santé (lycée)

Le bulletin officiel spécial n° 4 du 29 avril 2010 relatif aux programmes d’EPS pour les lycées d’enseignement général et technologiques renforce le fait que l’EPS concourt à l’épanouissement de chaque élève  par « la pratique scolaire, réfléchie, adaptée et diversifiée d’activités physiques, sportives et artistiques, objets du patrimoine et d’une culture contemporaine.  […] Elle le confronte aux règles, us, coutumes nécessaires à l’acquisition d’un indispensable savoir « vivre ensemble » respectueux des valeurs de la République, déclinées selon deux dimensions : sociale et individuelle ».

Dossiers similaires

Voir tous les dossiers