Nutrition

Les différents besoins selon l’âge

  • Points de repère
    • Les besoins en calories diffèrent selon l’âge et le sexe.
    • À tous les âges, l’alimentation doit être parfaitement équilibrée et tous les types d’aliments présents.
    • Jusqu’à 3 ans, on introduit de nouveaux aliments.
    • De 4 ans à l’adolescence, l’enfant a besoin de carburants. Les repas doivent être bien structurés.
    • Les besoins énergétiques des enfants sont liés à leur rythme de croissance. En moyenne, les besoins sont de 1 720 kcal pour une fille de 7 ans et de 2 400 kcal à l’adolescence. Pour les garçons, les besoins sont de 1 865 kcal vers 7 ans et de 3 000 kcal à l’adolescence.
    • L’organisme des adolescents a besoin de plus de calories. Les filles qui réduisent volontairement leurs apports caloriques risquent des carences graves.
    • La femme enceinte a besoin d’enrichir son alimentation pour le développement du fœtus et ne pas avoir de carences.
    • Après 50 ans, les besoins caloriques doivent être réduits pour garder un poids de forme, car le métabolisme est plus lent.
  • Notions à aborder
    • Différencier apports nutritionnels et apports caloriques.
    • Les apports nutritionnels sont ce qu’apportent les différentes familles d’aliments: il faut manger de tout.
    • Les apports caloriques sont en relation avec la quantité des aliments.
    • Le meilleur repère est de manger à sa faim : on arrête de manger lorsque l’on se sent rassasié.
    • Un médecin ou un nutritionniste peuvent aider à connaître les bonnes quantités pour chaque âge de la vie.
  • Contenu
    • Recommandations générales

L’éducation à la santé donne des repères clairs pour une bonne hygiène de vie :

  • Il faut apprendre à manger quand on a faim, en structurant sa journée autour de 4 repas.
  • Il faut manger à sa faim : on ne se force pas pour faire plaisir. On n’arrête pas de manger si on a encore faim.
  • Prendre le temps de manger (20 minutes au moins) et de mâcher correctement ses aliments fait correspondre la sensation de satiété avec la quantité de nourriture nécessaire.
  • Le grignotage déséquilibre les apports énergétiques et nutritionnels.
  • L’eau est la seule boisson nécessaire au bon fonctionnement du corps.

Dossiers similaires

Le VIH/Sida

Depuis 2003, le nombre de découvertes de séropositivité VIH a plus que doublé (X 2,4) chez lesLire la suite

Le don d’organes

En 2014, plus de 70 000 personnes en Europe étaient en attente d’une greffe et chaque jour, 12Lire la suite
Voir tous les dossiers