Développement durable dans les écoles de Mayotte: Atelier de préparation pour le Marché de Noël – adosen

Développement durable dans les écoles de Mayotte: Atelier de préparation pour le Marché de Noël

28/12/2017

Toute bonne idée mérite d’être connue… C’est pourquoi qu’en tant que volontaire Service Civique pour ADOSEN et relais local Eco-Ecole à Mayotte, il m’a semblé important de communiquer sur la belle initiative d’éducation à la valorisation de déchets que la directrice de la maternelle d’application de Kawéni met en œuvre.

Depuis 2016, la directrice Caroline Dewever organise un marché de Noël début Décembre. « Il s’agit d’exposer et de proposer à la vente des objets à partir de matériaux de récupération. C’est l’aboutissement d’un projet axé sur l’Environnement pour sensibiliser les élèves, mais aussi leurs parents, au recyclage des emballages et à la préservation d’une île propre ».

C’est alors que chaque instituteur y va de son imagination pour redonner une seconde vie à certains objets avec l’aide des enfants de leur classe.

                                         

Marché de Noël : Ateliers manuels de préparation

Mina, effectuant sa première année en maternelle, eut pour idée de fabriquer des cadres photos avec des cartons de déménagement. « Les enfants choisissent les couleurs de leur cadre et font eux-mêmes leur découpage et collage. Les enfants sont ravis, l’activité est tellement ludique et amusante ». En plus de ce projet, Mina souhaiterait mettre en place des petites sessions de sensibilisation au tri et recyclage dans sa classe et par la suite, intégrer les parents dans le programme.

Daillami, quant à lui, collecta des briques de jus de fruit données pour la collation des enfants pour en faire des traineaux de Père Noël. Les enfants étaient curieux et volontiers à travailler avec la peinture pour confectionner leur traineau. « Après le marché de Noël, j’aimerais créer un atelier jardinage dans la cour. J’ai pas mal d’idées en tête, à voir si on peut intégrer d’autres classes ». Une animation à combiner avec les activités de Mina autour des déchets peut-être… Nous commencerons tous les 3 à réfléchir à ces projets à la rentrée de Janvier 2018 !

Après s’être lavé les mains et avoir bu un peu d’eau, les petits en moyenne section de la classe de Beatrice se mettaient au travail calmement. Avec l’aide de Moudji (travaillant dans la maternelle depuis 16 ans), la jeune femme eut l’idée de fabriquer des moulinettes ludiques et des pots à crayon à partir de pailles, de bouteilles plastiques et de bambous récupérés. Les enfants étaient tous attentifs et concentrés sur leurs tâches lors de mes quelques visites.

De l’autre côté de la cour, c’était au tour de la classe en grande section de Tandhima de confectionner ses petits objets. En regardant des tutoriaux sur YouTube, la jeune maîtresse tomba sur la fabrication de bonhommes de neige à partir de boîte d’œufs. L’idée fut accueillie en classe avec enthousiasme : « Tous les enfants veulent avoir le sien. » Avec 27 élèves, le travail demanda plus de 2 semaines pour que chacun puisse finir son plateau de Noël et le montrer fièrement à ses parents.

Les dernières finitions furent mises en œuvre par les professeurs quelques jours avant le Marché de Noël organisé pour le jeudi 7 Décembre 2017. Le résultat est bluffant… Vivement la fête de l’école !

Marché de Noël : Le Jour J

Jeudi 7 Décembre 2017, après deux bonnes semaines de préparations intenses, les petits élèves étaient prêts à accueillir leurs parents et à tenir leur rôle de vendeurs presque professionnels. A 9h30, quand j’arrivai dans la cour de l’école, tous les stands étaient parfaitement mis en place et garnis par les créations des enfants. Les petits élèves présents surent me dire quelles créations étaient les leurs et certains m’expliquèrent même de quelle manière ils les ont fabriqués.

        

Toutes ces couleurs faisaient oublier les torrents d’eau qui s’abattaient sur la cour de l’école ! Que cela ne tienne, il y avait foule sur le marché et chacun avait l’air de trouver son bonheur : des boules à neige, des colliers, des cartes des Noël, des guirlandes, des traîneaux de Père Noël, des couronnes de décorations… Que de choix !

Les professeurs étaient heureux d’expliquer le travail effectué en classe lors des ateliers de création et de fabrication des objets. Les parents étaient fiers de mettre la main au porte-monnaie (même pour une somme symbolique) pour acheter les objets façonnés par leurs jeunes enfants… « Je ne pensais pas que la vente se passerait aussi bien ! » me confia Daillami en voyant partir ses traîneaux de père Noël comme des petits pains. En même pas une heure de temps, les plupart des étales étaient vides !

 

   

 

Place à la fête de l’école. En plus du marché, les classes avaient préparé des danses et des chansons pour clôturer en beauté cette fin d’année. Un moment agréable et festif, partagé entre les instituteurs, les enfants et leurs parents. Encore cette année, Caroline Dewever réussit son pari… L’expérience sera répétée avec plaisir !

 

Témoignage de Camille Buquet, volontaire en service civique à l’ADOSEN

 

Actualités similaires

L’égalité filles-garçons fait partie intégrante des droits de l’enfant

La journée internationale des droits de l’enfant du 20 novembre, nous rappelle chaque année laLire la suite

Dans la Somme : un antistress avant les examens

Devant les constats des équipes éducatives qui notent un stress important, des consommationsLire la suite
Voir toutes les actualités