1er mars – Sandrine

Dimanche 1er mars

Sandrine, Avocat, Fondatrice d’une école d’art oratoire, Professeur de droit, de rhétorique et de sciences politiques:

“J’ai eu trois grand-mères puisque j’ai eu deux papas. Trois femmes puissantes. Chacune à leur manière elles ont marquée ma vie. Elles étaient très différentes et pourtant d’une certaine manière, très semblables. Des femmes qui, toutes, avaient une “part” de masculin. La volonté d’une émancipation à une époque où ça n’allait pas de soi, des caractères bien trempés, on disait des “maîtresses-femmes.” Elles m’ont appris beaucoup de choses, chacune avec leurs propres références et je retiendrai ces trois ensembles : d’abord, l’importance du savoir, la primauté du livre et l’échappatoire fabuleux qu’il représente. Ensuite l’honneur du nom, le respect de soi et l’importance de se faire entendre par les mots posés et par la voix. Et enfin, la force du travail, de la persévérance, le goût du travail bien fait et l’obligation du dépassement de soi.

C’est un héritage, une transcendance et d’une certaine manière, une façon de tisser des ponts entre les générations.”

[ Simone e(s)t moi. Et toi? ] 

 

Dossiers similaires

Voir tous les dossiers