Faire un don
26 Octobre 2021

La région du mois : la Réunion !

La région du mois
La région du mois : la Réunion !

Aujourd’hui, nous partons sous le soleil de la Réunion, où nous accueillent Célie et Mathilde, nos volontaires en service civique, aux côtés de Clyette, leur tutrice. 

Célie Liogier :
« A la sortie du lycée, je me suis inscrite à l’Université de Saint-Etienne où j’ai pu acquérir ma licence et ma première année de master durant laquelle je me suis spécialisée en droit et procédure pénale. J’ai également suivi une préparation aux concours de la police nationale qui s’est concrétisée par la réussite du concours de gardien de la paix. L’attente en école de police étant assez longue, j’ai souhaité me rendre utile et vivre une expérience sur l’île de la Réunion. A côté de mon parcours universitaire, j’ai toujours aimé voyager. J’ai eu la chance de parcourir de nombreux pays d’Europe, les Etats-Unis à plusieurs reprises, l’Indonésie et une petite partie de l’Afrique. Je suis très intéressée par la découverte des cultures et j’aime randonner dans des paysages que l’on n’a pas l’habitude de voir chez nous! Lorsque que j’ai lu la proposition de Service civique de l’ADOSEN, j’ai tout de suite sauté sur l’occasion. Les valeurs que prône ADOSEN sont en totale adéquation avec les miennes, notamment le thème de l’égalité homme/femme. C’est d’ailleurs le sujet le plus demandé à la Réunion! Durant nos interventions, nous devons adopter une position neutre. Notre rôle est de créer un espace de parole et de discussion. La cause qui m’anime le plus est sûrement le bien être animal. Depuis toute petite, j’ai beaucoup d’affection pour les animaux. D’ailleurs, plusieurs maires de l’île souhaitent mettre en place des mesures pour lutter contre la maltraitance animale et l’errance des chiens et chats car il s’agit d’un véritable problème. Ce service civique m’a permis de prendre un peu plus confiance en moi. J’ai également pu découvrir la posture de l’animatrice et comment créer une intervention. Mais il m’a également permis de rencontrer de très belles personnes et de voir de très beaux paysages. Lorsque cette très belle expérience prendra fin, je devrai rentrer en école de police. J’envisage de travailler sur le terrain en commençant par une brigade de police secours. Je souhaiterais également suivre une formation en interne pour continuer de faire de la prévention, notamment dans les établissements scolaires. » 

Mathilde Audemar :
« Je suis une étudiante de 24 ans actuellement dans le commerce. Je me suis tournée vers l’Adosen pour justement vivre quelque chose de grand. L’association me permet aujourd’hui de m’ouvrir à un jeune public Réunionnais, ne connaissant parfois pas bien les problématiques et thématiques que l’on aborde avec elles et eux en classe. Nous sommes ici pour leur transmettre non pas un savoir mais pour les faire parler, ensemble, de ces sujets souvent jugés tabous. J’ai pris maintenant conscience que la prévention faite par l’ADOSEN se développe autour du partage et de la cohésion. Nous recherchons ensemble à placer cette petite graine qui pourrait, plus tard, faire évoluer les mentalités.« 

 

Clyette Lo-Song :
« Très jeune (18 ans😊), je suis entrée à l’école normale afin d’être enseignante , métier que j’ai exercé plus de 20 ans . Ma vocation première était de transmettre et de m’engager auprès des jeunes. Je me suis réellement épanouie dans ce métier. En 2013, j’ai été recrutée à la MGEN en tant que déléguée, séduite par les valeurs portées par la mutuelle. J’étais en charge de la prévention auprès des adhérents, mais j’ai également été amenée à accompagner et piloter avec l’Education Nationale des actions de prévention des risques professionnels. Eric CHENUT m’a offert l’opportunité d’intégrer le Conseil d’administration de l’ADOSEN et j’y ai découvert des personnes formidables , toutes engagées auprès de la communauté éducative et portées par une volonté de construire des outils pour que des thèmes comme la citoyenneté, les addictions, le don du sang, l’égalité fille-garçon deviennent l’affaire de tous… C’est la deuxième année que la Réunion a la chance d’accueillir des services civiques. C’est un véritable atout pour la MGEN et nos volontaires contribuent à la promotion des outils de l’ADOSEN. L’agenda est rempli et elles font preuve de réelles capacités d’adaptation devant la diversité des élèves qu’elles rencontrent. Je suis très fière d’être à leurs côtés et j’ai toujours un petit pincement au cœur ♥️ quand je les accompagne dans les classes.. » 
Newsletter

Toutes les nouvelles campagnes, nos concours, nos actions et nos outils pédagogiques en exclusivité dans votre boîte mail tous les deux mois. C’est ici pour vous inscrire à notre newsletter bimestrielle.