Faire un don
26 Octobre 2021

La région du mois : Grand-Est !

La région du mois
La région du mois : Grand-Est !

Avant-dernier stop dans notre Tour de France des volontaires avec la belle région Grand-Est, à la rencontre de Guillaume et Eloïse, nos volontaires en service civique de la promo 2020-2021 et Cécile, leur tutrice.

Guillaume, volontaire en service civique 

« Passionné par l’aviation et l’espace, c’est tout naturellement que je me suis tourné vers un DUT Gestion des Entreprises option finance pour embrayer sur une licence professionnelle en entrepreneuriat. A la suite de ce bac+3, souhaitant faire une année de césure avant le master, je me suis dit qu’il était temps pour moi de voir d’autres horizons et de faire quelque chose qui a du sens et de le faire avec cœur. Quand j’ai découvert l’annonce du service civique d’ADOSEN, j’ai tout de suite su que cette mission était faite pour moi notamment pour la thématique du harcèlement qui me touche.

Je me suis donc lancé dans cette aventure de 8 mois qui a été très riche surtout au niveau des rencontres que j’ai pu faire. La mission en elle même a été très prenante, j’ai pu m’impliquer à 100% avec ma binôme pour pouvoir donner du sens aux élèves sur les thématiques qu’on abordait avec eux. Ces mois passés au sein de l’ADOSEN m’ont permis de prendre du recul sur moi, de recentrer mon projet professionnel et de me rendre compte à quel point les relations sociales sont compliquées mais passionnante. Par la suite, je compte continuer mes études en marketing et partager mon futur temps professionnel en donnant des cours dans le supérieur. »

 

Eloïse, volontaire en service civique

« J’ai réalisé mes études à l’Université de Lorraine dans laquelle j’ai obtenu ma première année de Master en psychologie clinique option santé. C’est en licence que j’ai découvert ce parcours. En effet, j’ai trouvé dans cette spécialisation l’association de deux domaines qui me passionnent depuis l’adolescence : la santé, et la psychologie. C’est donc tout naturellement que j’ai souhaité me diriger vers cette voie dans le but de devenir psychologue de la santé spécialisée en addictologie. En effet, l’addictologie est un domaine qui me tient particulièrement à cœur, et ADOSEN proposait justement de mener des actions de prévention auprès des plus jeunes. N’ayant pas pu poursuivre mes études en Master 2 en raison d’une rude sélection et souhaitant mettre cette année à profit, c’est donc sans hésitation que je me suis lancée ! Toutefois, bien que les addictions soient pour moi un véritable domaine de prédilection, elles ne constituent pas la seule et unique raison pour laquelle je me suis engagée auprès d’ADOSEN.

Sensible aux problématiques relatives au harcèlement et aux inégalités entre les sexes, je me suis toujours promis qu’un jour, je contribuerai activement à l’évolution des mentalités, et c’est en rejoignant ADOSEN que j’ai pu tenir cette promesse en compagnie de mon binôme, Guillaume Borgeon. Alors, quand bien même cette année ne soit pas celle de l’aboutissement scolairement parlant, cette expérience aura permis la réalisation de certaines de mes ambitions ainsi qu’une évolution à la fois personnelle et professionnelle. En effet, de nature timide, avoir été volontaire au sein d’ADOSEN a développé en moi des compétences en termes de prise de parole et d’aisance orale que je ne soupçonnais même pas. De plus, j’ai eu l’opportunité d’appliquer une notion importante apprise durant mes études qui est l’écoute active, dite « écoute bienveillante », une méthode de communication visant à favoriser la libération de la parole et qui se montre essentielle à l’exercice de ce qui sera (je l’espère) ma future profession. En bref, cette mission se sera réellement inscrite comme une belle continuité de mon projet professionnel. J’espère désormais qu’à la suite de cette expérience, je réussirais à passer les sélections du Master 2 pour la rentrée prochaine afin que je puisse enfin reprendre mes études et surtout, obtenir le diplôme de psychologue que je convoite depuis des années. »

 

Cécile Genson, Professeur des écoles, Déléguée départementale Mgen Moselle, tutrice des volontaires en service civique de Moselle  

J’ai découvert Adosen, ses outils et la possibilité de bénéficier de l’intervention de services civiques pour des interventions auprès des élèves l’année de ma prise de fonction. J’ai tout de suite trouvé la démarche  formidable : les ateliers de libération de la parole dans une démarche réflexive et de « pair à pair » permettent aux jeunes de mieux affronter et gérer les situations auxquelles ils sont confrontés. Ces ateliers sont une vraie réponse pour nos collègues en établissement. C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que je me suis portée volontaire pour accueillir et accompagner un binôme de services civiques. Dès les premiers échanges avec Guillaume et Eloïse, j’ai su que la « mayonnaise » prendrait parfaitement entre eux deux et avec moi : nous sommes tous les trois sur la « même longueur d’ondes ».  Nous avons travaillé en équipe, en mode projet avec bienveillance et dans la bonne humeur.
Malgré le contexte sanitaire inédit, le bilan est positif : cette année, Guillaume et Eloise sont intervenus dans près de 50 établissements et ont réalisé des ateliers auprès de plus de 2000 élèves de l’élémentaire au lycée. Nos collègues qui ont découvert ces temps d’échanges ont salué la qualité et la pertinence de leurs interventions. Guillaume et Eloise ont reçu des témoignages poignants et des remerciements touchants de la part des élèves.
Vous aurez donc compris que le bilan que je tire de cette experience est très positif. Je remercie Guillaume et Eloise pour leur investissement et je leur souhaite réussite dans la poursuite de leurs études. Bien évidemment je me réengage avec plaisir pour cette nouvelle année. »

 

 

Newsletter

Toutes les nouvelles campagnes, nos concours, nos actions et nos outils pédagogiques en exclusivité dans votre boîte mail tous les deux mois. C’est ici pour vous inscrire à notre newsletter bimestrielle.