Laicité – Citoyenneté

Pourquoi sensibiliser à la laïcité et citoyenneté ?

La laïcité est un des fondements de la République française. Elle repose sur l’obligation de l’État de ne pas intervenir dans les convictions de chacun et sur l’égalité de tous devant la loi, quelle que soit leur religion.
La laïcité implique donc la liberté de conscience, de culte et d’expression. Elle permet à chacun de croire ou de ne pas croire. Elle implique également que chacun respecte les opinions des autres. Elle trouve sa principale expression dans l’enseignement.

Apprendre à vivre ensemble

Une des missions de l’école est d’aider les jeunes à comprendre et expérimenter les règles nécessaires au vivre ensemble.
La laïcité s’est imposée dans le cadre de l’école publique dès 1882 avec la laïcité des programmes et des locaux.
La loi de 1905 représente l’acte de séparation de l’Église et de l’État.
La Charte de la laïcité de 2013 rappelle que la République et l’école sont laïques. Elle est affichée dans les établissements scolaires.
La morale républicaine est inculquée à l’école, afin d’apporter les connaissances et les compétences essentielles aux futurs citoyens. Les enseignants doivent donner aux élèves les clés pour comprendre le sens de l’intérêt général et de l’impératif du vivre ensemble.

Le coin du législateur

L’apprentissage de la laïcité à l’école continue à être un sujet sensible et doit sans cesse s’adapter à l’évolution de la société française.

La manifestation volontaire de signes religieux à l’Ecole a entrainé, depuis les années 80, une multitude de débats. La loi du 15 mars 2004 tente d’y apporter une réponse en interdisant le port de signes et tenues, mais aussi les comportements, ostentatoires et prosélytes.

Après les attentats de Paris en janvier 2015, avec la volonté de renforcer les enseignements du respect des opinions et des valeurs de la République, la ministre en charge de l’Éducation nationale a annoncé des mesures de mobilisation de l’école autour des valeurs de la République et de la laïcité.

Ces mesures s’organisent autour de quatre axes ; elles sont définies sur la base du rapport de l’Observatoire de la laïcité (21 janvier 2015).
Chaque établissement scolaire détermine un « parcours citoyen ». Il fixe les actions menées pour célébrer les rites et symboles de la République. À la rentrée 2015, l’enseignement moral et civique sera mis en place de la maternelle au lycée.

Les 4 axes proposés par la ministre en janvier 2015.

  • L’école se mobilise pour le respect de la laïcité et la transmission des valeurs républicaines. Les mesures annoncées concernent la formation des enseignants sur les questions de la citoyenneté, de l’enseignement laïc du fait religieux, le rétablissement de l’autorité des maîtres et des rites républicains. Une journée de la laïcité sera instaurée le 9 décembre.
  • Tous les partenaires de l’école sont invités à participer pour développer la citoyenneté et la culture de l’engagement : parents d’élèves, collectivités territoriales, associations, éducation populaire.
  • La mixité sociale et le combat contre les inégalités s’inscrivent aussi dans ce cadre : maîtrise du français, lutte contre le décrochage scolaire, réforme de la carte scolaire des collèges, renforcement de la prise en charge des enfants en situation de pauvreté, etc.
  • L’enseignement supérieur et la recherche sont également mobilisés sur ce thème.

Dossiers similaires

Voir tous les dossiers