Agir pour l’égalité fille – garçon

Egalité fille – garçon : ressources humaines et formations

Des ressources humaines

Au sein de la DGESCO, une mission nationale « prévention des discriminations et égalité filles-garçons » est chargée du suivi de la mise en œuvre de la convention interministérielle pour l’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes dans le système éducatif. Elles assure un lien entre les ministères signataires, leurs institutions ; elle est en charge des relations avec les associations ainsi que de l’animation d’un réseau national de chargé-e-s de mission académiques.

  • Un-e chargé-e de mission égalité filles-garçons est nommé-e par chaque académie. Leur mission consiste à animer la mise en œuvre de la convention interministérielle avec d’une part les personnels de l’éducation nationale et d’autres part les partenaires locaux
  • Des partenaires nationaux réalisent la conception de supports, des formations et accompagnent la mise en œuvre d’actions : Adosen – Canopé – Unirès – l’Inpes – la Miprof ainsi que de très nombreux professionnels d’associations ou de collectivités locales et territoriales

Des formations

L’ensemble du dispositif de formation des professionnels de l’éducation national décline l’égalité fille-garçon :

Extrait de la circulaire de rentrée 2015 :

Formation initiale des personnels : Le référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l’éducation confie à tous les professeurs et personnels d’éducation la mission de transmettre aux élèves les valeurs de la République. […]. Dans ce cadre, les Écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ESPE) intègrent dans les enseignements du tronc commun la mobilisation contre les stéréotypes, notamment sexistes, et les discriminations ainsi que la promotion de l’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes.

Le parcours de formation à distance sur l’égalité entre les filles et les garçons, disponible sur la plateforme M@gistère, est accessible aux enseignants et stagiaires inscrits en master métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation. Pour en ouvrir l’accès aux étudiants, les responsables de formation des ESPE s’adresseront aux correspondants M@gistère désignés par les recteurs d’académie, dont les coordonnées sont disponibles à l’adresse suivante : https://magistere.education.fr/dgesco/mod/page/view.php?id=2235

Pour les personnels enseignants du premier degré, le parcours M@gistère sur l’égalité entre les filles et les garçons à l’École cité plus haut, est mobilisable dans le cadre des neuf heures entrant dans les obligations de service et consacrées à des actions de formation continue, pour tout ou partie à distance.

Ce parcours, conçu avant tout pour les personnels enseignants du premier degré et adaptable aux personnels du second degré

Concernant les personnels d’encadrement,  l’École supérieure de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche (ESENESR) mettra en place cette année un module sur l’égalité entre les filles et des garçons à l’École pour la formation statutaire des personnels de direction, des inspectrices et inspecteurs de l’éducation nationale (IEN) et des inspectrices et inspecteurs d’académie-inspectrices et inspecteurs pédagogiques régionaux (IA-IPR).

Formation continue des personnels […] Afin que le principe d’égalité s’inscrive durablement dans la culture professionnelle des personnels, l’effort de formation continue en direction des enseignants, de l’encadrement et de toutes les catégories de personnel doit être poursuivi, en cohérence avec les orientations du plan national de formation.

Dossiers similaires

Voir tous les dossiers