Les Addictions Comportementales

Conseils aux parents en prévention d’une conduite addictive

L’entourage  familial peut mettre des limites avant l’aggravation de la pratique et être ainsi acteur d’une stratégie d’intervention précoce.

  • Troubles du comportement alimentaire :
  • Apprendre à votre enfant à  accepter les différences physiques (formes corporelles, défauts, handicaps) et à être critique vis-à-vis des médias et de la société qui valorise la minceur et dénigre le surpoids
  • éduquer à l’équilibre alimentaire, à l’importance de partager en famille et à table les repas, à l’intérêt de pratiquer une activité physique régulière
  • valoriser, renforcer l’estime de soi de votre enfant par exemple en lui proposant de participer à des activités sportives, sociales et culturelles
  • veiller à ne pas mélanger alimentation et émotions (par exemple : « mange pour faire plaisir à maman », « une cuillérée pour papa », «si tu n’es pas sage, tu n’auras pas de dessert », «tu es triste, mange un chocolat ».
  • aider votre enfant à écouter son corps, à ressentir ses désirs, la frustration (reconnaître les signes de satiété, refuser à un enfant de manger un bonbon avant de manger,…)
  • Utilisation d’Internet : Les enfants et les adolescents ont particulièrement besoin d’un accompagnement pour une utilisation adaptée de l’outil.

Quelques règles peuvent faciliter cet usage :

  • La gestion du temps : fixer un temps d’utilisation hebdomadaire avec des horaires adaptées à l’âge de chacun
  • La valorisation d’autres activités, permettant des rencontres et des échanges réels : loisirs, activités sportives…
  • L’utilisation privilégiée pour accompagner et complémenter les apprentissages scolaires.
  • Le verrouillage d’accès à certains sites
  • Les pratiques à risque des jeux vidéo : L’enjeu de la prévention est donc pédagogique : qu’est-ce qu’un jeu vidéo, comment cela fonctionne-t-il, quels en sont les aspects ludiques et agréables qui les rendent attractifs, quelles sont les pratiques à risques et comment en prendre la mesure ? La question des limites à imposer à l’enfant est abordée : redonner aux parents leur rôle de garants d’un usage « raisonné » de ces objets et les investir d’une mission d’éducation préventive.

Conseils pour éviter une pratique excessive :

  • Déterminer un temps de jeu.
  • Installer l’ordinateur ou la console dans un lieu de passage pour garder un regard sur les activités des enfants.
  • Évaluer le contenu du jeu vidéo.
  • Installer un logiciel de contrôle parental.
  • Proposer des activités alternatives

Les normes PEGI (Pan european game information) : méconnues, elles permettent de se renseigner sur la qualité des jeux au regard de la réglementation existante. Il s’agit d’une norme internationale fiable et en général plutôt sévère, qui donne deux types d’indications : l’âge minimal requis pour le jeu (plus de 7 ans, par exemple), des pictogrammes pour indiquer un contenu éventuellement problématique.

Pour en savoir plus :

Le guide « Information et prévention sur l’usage des jeux vidéo à la maison » destiné aux familles réalisé par l’Association ACLEEA en partenariat avec le Centre de Référence sur le Jeu Excessif.

Dossiers similaires

Le VIH/Sida

Depuis 2003, le nombre de découvertes de séropositivité VIH a plus que doublé (X 2,4) chez lesLire la suite
Voir tous les dossiers